Les résolutions COVID-19 mènent aux nouveaux guides politiques du Canada

Mesures de sécurité COVID-19

Pour faire de l'immigration au Canada une expérience sécuritaire et fructueuse, à la suite de la pandémie de COVID-19, le pays prend les mesures nécessaires. Ces mesures sont prises à différents niveaux. IRCC a également donné des instructions aux voyageurs et aux fonctionnaires.

Les mesures exceptionnelles du Canada visent à stopper la propagation de la COVID-19. Le Canada fait de son mieux pour aider les immigrants et les voyageurs qui sont touchés par les interruptions de service.

De nombreuses politiques ont été annoncées par le gouvernement fédéral dans ce contexte.

Restrictions sur les voyages étrangers au Canada

Le Canada a annoncé sa décision de fermer ses frontières à ceux qui ne sont ni citoyens canadiens ni résidents permanents du Canada. Cette annonce a été faite le lundi 16 mars 2020. Les membres de la famille immédiate des Canadiens, des citoyens américains, des diplomates et des membres d'équipage seront exemptés à cet égard.

Le gouvernement fédéral n'a pas encore pris sa décision sur le retour des Canadiens ou des résidents canadiens qui sont actuellement à l'étranger. Il s'agit de ceux qui ont des visas valides pour étudier et travailler.

Il n'y a pas de restrictions frontalières sur le fret et le transport de marchandises. Concernant les passagers qui prennent des vols, les compagnies aériennes ont reçu des instructions claires. Ils doivent vérifier que tous les passagers embarquant sur les vols présentent des symptômes de COVID-19. Seuls ceux qui sont contrôlés et autorisés seront autorisés à voler vers le Canada.

À partir du 18 mars 2020, seuls 4 aéroports canadiens seront ouverts aux vols internationaux. Ces aéroports sont :

  • Aéroport international Montréal-Pierre Elliott Trudeau
  • Aéroport international Pearson de Toronto
  • Aéroport international de Vancouver
  • Aéroport international de Calgary

Cette mesure, pour l'instant, n'affectera pas les vols en provenance des États-Unis, des Caraïbes, du Mexique, de Saint-Pierre et Miquelon. Cela n'affectera pas non plus les vols intérieurs au Canada.

Mesures spéciales par IRCC

Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) a publié de nouvelles instructions pour les fonctionnaires et les immigrants. Ces instructions ont été émises le 15 mars 2020. IRCC a annoncé qu'il annulerait indéfiniment tous les tests et réexamens de citoyenneté, les cérémonies de citoyenneté et les voyages de service itinérant.

Toutes les mesures possibles sont prises pour aider ceux qui demandent la résidence permanente, la citoyenneté canadienne ou la résidence temporaire. Cela tient compte de leur difficulté en raison des perturbations des services en raison de la situation liée au COVID-19.

Les rendez-vous en personne pour les demandes d'asile et les rendez-vous en personne pour l'établissement des résidents permanents resteront fermés jusqu'au 13 avril 2020.

IRCC a également déclaré qu'aucune demande de visa ne sera refusée si elle est en cours ou a des problèmes de non-conformité. Ces demandes en cours se trouvent dans les bureaux d'IRCC à l'étranger dans les centres de traitement des cas et au sein du réseau national. Leur traitement se poursuivra, même s'il faudra s'accommoder de certains retards.

Les candidats ayant des circonstances particulières continueront d'obtenir un traitement plus rapide. La discrétion des fonctionnaires compétents suffira pour cela. Ces fonctionnaires sont :

  • Le gestionnaire du programme de migration du bureau d'IRCC responsable
  • Le gestionnaire du bureau de traitement responsable au Canada

IRCC peut également demander plus de documents nécessaires pour traiter les nouvelles demandes d'immigration et de citoyenneté. Les documents peuvent inclure des données biométriques, des passeports, des certificats de police et une feuille de résultats d'examen médical. Ceux-ci pourraient également inclure des documents délivrés par les autorités de Corée du Sud, de Chine et d'Iran.

Une lettre de demande sera envoyée par les agents d'immigration lorsque des documents supplémentaires seront nécessaires. Le demandeur peut répondre à la lettre dans les 90 jours. Si le demandeur ne produit pas de documents supplémentaires à temps, il disposera d'un délai supplémentaire de 90 jours pour répondre. Ceci indépendamment de la lettre d'instructions biométriques indiquant que les candidats ont 30 jours pour fournir des informations biométriques.

Délai prolongé pour les demandes de résidence permanente

Des jours supplémentaires sont accordés aux personnes incapables de remplir et de soumettre une demande de résidence permanente avant la date limite. Cela pourrait même représenter 90 jours supplémentaires.

Si un demandeur soumet une demande incomplète dans le délai de 60 jours, il doit fournir une explication. Ils doivent justifier l'absence des documents requis. En donnant tous les frais associés, ils pourraient obtenir une prolongation de leur délai de 90 jours supplémentaires.

Même ceux qui détiennent une confirmation de résidence permanente ou un visa RP sont éligibles à des délais prolongés. Ils doivent informer IRCC de leur situation en utilisant le formulaire Web.

Les ressortissants chinois doivent passer un autre examen médical si leur précédent a expiré ou est sur le point d'expirer. Les mesures spéciales annoncées par IRCC seraient étendues aux personnes de nationalité chinoise, aux résidents d'Iran et à celles de Corée du Sud.

Les résidents temporaires autorisés à demander des prolongations

Les ressortissants étrangers au Canada dont la résidence temporaire arrive à expiration peuvent demander une prolongation. Cela les aidera à conserver leur statut au Canada. Ils doivent postuler en ligne, se conformer à toutes les exigences et payer les frais nécessaires.

Les personnes dont les demandes de prolongation sont en cours obtiendront un statut implicite. Il leur permettra de rester au Canada jusqu'à ce qu'une décision soit prise sur leur demande.

Annulation des cérémonies de citoyenneté et test de connaissances

Le Canada annule temporairement toutes les cérémonies de citoyenneté, les tests de connaissances et les événements de réexamen. La date de ces événements n'a pas encore été fixée. Les personnes concernées par les annulations recevront une nouvelle date et heure dans les semaines à venir.

Dans les circonstances actuelles, IRCC prend des mesures pour aider chaque cas préoccupant. Il envisage un traitement urgent au cas par cas. Ceux qui souhaitent que leur cas soit traité en urgence peuvent contacter le service d'immigration du Canada via leur message.

IRCC a également décidé de reporter les rendez-vous manqués concernant la citoyenneté. Cela comprend des entrevues, des cérémonies de serment, des audiences, des tests de connaissances et des contre-épreuves. Les demandeurs doivent aviser IRCC à leur retour au Canada. Les bureaux responsables sont déjà chargés de reprogrammer l'événement dans un délai raisonnable. Ceci est nécessaire pour éviter d'allonger le temps de traitement. Les candidats recevront un nouvel avis, qui sera traité comme leur premier avis, à comparaître pour le traitement. Les agents accorderont aux demandeurs 45 jours supplémentaires à leur retour au Canada. Cela les aidera à se conformer aux demandes de formulaires d'opinion médicale.

Un fait important à retenir est que les candidats doivent toujours répondre aux exigences de présence physique. Les jours supplémentaires passés en Corée du Sud, en Chine ou en Iran ne seront pas comptés comme jours valides au Canada.

Si vous cherchez à étudier, travailler, visiter, investir ou migrer au Canada, parler à l'axe Y, la première société mondiale d'immigration et de visa.

Si vous avez trouvé ce blog intéressant, vous aimerez peut-être aussi…

Mesurer le succès des immigrants au Canada

A propos de l'auteur Voir tous les messages

Axe Y Dubaï

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *

quatre - 1 =