Les start-up se frayer un chemin vers la résidence permanente au Canada

Canada nouveau visa de démarrage de relations publiques

Il y a un développement intéressant maintenant vu dans Immigration au Canada. Il y a une augmentation constante du nombre de nouveaux résidents permanents entrant dans le pays via le programme de visa de démarrage du Canada.

Un bond de 250 immigrants arrivés de cette façon en 2018 à 510 nouveaux résidents permanents en 2019 montre clairement une tendance positive en devenir. Le programme de visa de démarrage offre aux entrepreneurs immigrants qualifiés une résidence permanente au Canada.

Le nombre d'immigrants profitant de ce programme a connu une augmentation constante au cours des cinq dernières années.

Le programme conçu comme un programme pilote de 3 ans est devenu l'une des solutions permanentes à la question « comment immigrer au Canada ? » en 2018.

Les investisseurs du secteur privé au Canada trouvent que ce programme est une bonne source d'entrepreneurs innovateurs. Ces investisseurs aident les immigrants à établir leur entreprises en démarrage au Canada.

Avant de se qualifier pour une résidence permanente, ces entrepreneurs en démarrage arrivent au Canada avec un visa de travail canadien. Ils auront le soutien de leur investisseur désigné basé au Canada.

Les types d'investisseurs du secteur privé peuvent être classés en :

  • Un investisseur providentiel désigné, qui doit investir un minimum de 75,000 75,000 $ dans l'entreprise admissible. Un candidat est autorisé à se qualifier avec plus d'un investissement effectué par des groupes d'investisseurs providentiels, ce qui porte l'investissement total à XNUMX XNUMX $.
  • Un fonds de capital de risque désigné qui doit investir un minimum de 200,000 200,000 $ dans l'entreprise admissible. Un candidat est autorisé à se qualifier avec plus d'un engagement de fonds de capital-risque désignés. Ainsi, l'investissement total sera porté à XNUMX XNUMX $.
  • Un incubateur d'entreprises désigné doit accueillir le demandeur dans son programme d'incubateur d'entreprises.

Les candidats possédant une entreprise admissible doivent obtenir un certificat d'engagement et une lettre de soutien d'une entité désignée. C'est pour prouver qu'ils ont suffisamment de fonds de règlement. Les candidats doivent également maîtriser l'anglais ou le français. Leur niveau minimum de niveau de compétence linguistique canadien requis est de 5.

Même si le candidat commencerait son travail dans l'entreprise en postulant pour un contrat à court terme permis de travail, ils peuvent à temps demander une résidence permanente. Le candidat y sera qualifié lorsque :

  • Il/elle s'est constitué en société et a fait des affaires au Canada
  • Il détient au moins 10 % des droits de vote dans l'entreprise
  • Aucune autre partie n'est autorisée à détenir 50 % ou plus des droits de vote dans l'entreprise.

4 à 6 mois est le temps nécessaire pour obtenir un certificat d'engagement ou une lettre de soutien d'une entité désignée pour une entreprise en démarrage viable.

Dès réception de la lettre de soutien, le candidat peut demander la résidence permanente. Il faudra encore 18 mois pour obtenir un visa PR.

Si vous cherchez à étudier, travailler, visiter, investir ou migrer au Canada, parler à l'axe Y, la première société mondiale d'immigration et de visa.

Si vous avez trouvé ce blog intéressant, vous aimerez peut-être aussi…

Le PNP de la Nouvelle-Écosse invite les infirmières à travailler dans la province

A propos de l'auteur Voir tous les messages

Axe Y Dubaï

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *

un × quatre =