Archive - Avril 2020

Comment être un immigrant entrepreneur au Canada

Entrepreneurs immigrants canadiens

Entrepreneurs immigrants canadiens

Immigration au Canada accueille les immigrants dans divers volets par le biais de différents programmes d'immigration, notamment Entrée express et Programmes de nomination provinciaux. En plus d'accueillir des travailleurs, des étudiants et des visiteurs, le pays permet également aux entrepreneurs d'arriver et de créer une entreprise.

Si vous êtes un investisseur disposé qui souhaite démarrer une nouvelle entreprise ou acheter une entreprise existante au Canada, vous serez le bienvenu dans le pays. Les investisseurs immigrés et les hommes d'affaires sont considérés comme des contributeurs potentiels qui peuvent profiter à l'économie du pays. De tels entrepreneurs et investisseurs créeront plus d'emplois pour les Canadiens et enrichiront ainsi l'économie canadienne.

Au Canada, si vous voulez démarrer une nouvelle entreprise, vous pouvez demander un visa de démarrage. Le pays propose un programme de visa de démarrage qui s'adresse aux entrepreneurs immigrés. Ces immigrants possèdent les compétences et la capacité de bâtir une entreprise au Canada. Une telle entreprise doit être

  • Complexe de chanvre innovant
  • Capable de créer des emplois pour les Canadiens
  • Capable de rivaliser à l'échelle mondiale

Si vous pouvez obtenir le soutien de l'une des organisations désignées stipulées, vous pouvez créer une entreprise au Canada. Ces organisations pourraient être :

  • Groupes d'investisseurs providentiels avec lesquels vous devez obtenir un investissement minimum de 75,000 XNUMX $
  • Fonds de capital de risque avec lesquels vous devez obtenir un investissement minimum de 200,000 XNUMX $
  • Incubateurs d'entreprises qui doivent vous emmener dans l'un de leurs programmes

Vous pouvez être un candidat éligible pour un programme de démarrage si vous

  • Répondre aux exigences linguistiques
  • Avoir une entreprise admissible
  • Apportez suffisamment d'argent pour vous installer au Canada
  • Obtenez une lettre de soutien d'un organisme désigné

La catégorie d'immigration d'affaires d'Immigration Canada a un visa d'entrepreneur. Un candidat peut être éligible à ce visa s'il a une valeur nette minimale de 300,000 XNUMX $. Il doit également être disposé et capable d'établir, d'investir ou d'acheter une entreprise au Canada capable de créer des emplois.

Une fois admissible au programme d'entrepreneuriat, vous et votre famille immédiate serez admissibles à la résidence permanente. Cela sera possible dans le cadre du programme fédéral. Les candidats peuvent habiter n'importe où au Canada sauf au Québec. Dans le cadre du Programme des entrepreneurs, vous devez établir ou acquérir un minimum de 33.33 % dans une entreprise canadienne de bonne taille. Vous devez également gérer activement l'entreprise qui créera au moins un nouvel emploi pour un citoyen ou un résident permanent du Canada.

Récemment, l'Ontario a organisé son tirage au sort des entrepreneurs, un indicateur clair que le Canada a besoin d'entrepreneurs internationaux pour venir s'installer et créer de nouvelles entreprises. Si vous êtes un entrepreneur, le Canada est une destination incontournable.

Si vous avez trouvé ce blog intéressant, vous aimerez peut-être aussi…

L'Ontario récidive, 26 entrepreneurs accueillis lors du dernier tirage

La Nouvelle-Écosse fait appel à des travailleurs étrangers qui connaissent le français

La Nouvelle-Écosse invite

La Nouvelle-Écosse invite

La Nouvelle-Écosse a invité des travailleurs qualifiés par le biais du volet Priorités du marché du travail d'Immigration Canada le 27 avril 2020.

Les qualifications attendues des candidats invités à postuler pour la résidence permanente sont :

  • Score CLB (Canadian Language Benchmark) d'au moins 8 en français et 6 en anglais
  • Avoir le français comme première langue officielle
  • Un numéro d'Entrée Express valide
  • Un baccalauréat ou un programme de 3 ans complété dans un collège, une université, une école technique ou une école de métiers
  • Avoir rempli les critères minimaux pour être admis dans la piscine

Il n'a pas encore été révélé combien de candidats ont reçu des lettres d'intérêt (LOI) et le minimum CRS (Comprehensive Ranking Score) requis d'eux l'était.

C'est le score CRS qui détermine l'éligibilité d'un candidat à un tirage Entrée express pour être invité à une offre de résidence permanente. Les candidats d'Entrée express avec nomination provinciale obtiennent 600 points ajoutés à leur score de base. Cela leur procure la garantie effective d'une invitation à présenter une demande de résidence permanente au Canada.

Les candidats qui ont reçu une lettre d'intérêt (LOI) lors de ce tirage ont 60 jours pour soumettre leurs candidatures remplies au NSNP. Conformément aux règles d'Immigration Canada, ils doivent également soumettre des copies de leurs preuves d'études et des résultats des tests de langue.

Voici les professionnels invités au tirage au sort :

  • Travailleurs sociaux et infirmières
  • Auditeurs financiers
  • Les comptables ;
  • Travailleurs en éducation de la petite enfance

Si vous cherchez à étudier, travailler, visiter, investir ou migrer au Canada, parler à l'axe Y, la première société mondiale d'immigration et de visa.

Si vous avez trouvé ce blog intéressant, vous aimerez peut-être aussi…

Le Manitoba rejoint 132 candidats lors de son dernier tirage

L'USCIS met à jour sa loi sur les fausses déclarations en tant que citoyen

Mise à jour USCIS

Mise à jour USCIS

La menace des imposteurs et des fausses revendications de statut afflige même l'immigration américaine. Dans les efforts pour les freiner, le pays a pris des mesures de précaution et de prévention. Dernièrement, de nouvelles mises à jour de la politique concernant les fausses demandes de citoyenneté ont été publiées.

US Citizenship and Immigration Services (USCIS), l'agence fédérale chargée de superviser l'immigration légale aux États-Unis, est une composante du Department of Homeland Security.

L'USCIS a mis à jour le manuel des politiques pour l'aligner sur la décision de la Commission des recours en matière d'immigration (BIA) du ministère de la Justice dans l'affaire Zhang, prise comme précédent. L'affaire Zhang concernait un ressortissant chinois qui avait une résidence permanente aux États-Unis, se faisant passer pour un citoyen américain. Il avait obtenu la naturalisation de manière illégale, sans se conformer ni se qualifier dans la procédure requise.

La loi exige de chaque étranger qu'il fasse attention à son statut d'immigration aux États-Unis et qu'il connaisse les conséquences des fausses déclarations. En vertu de la loi, un étranger frauduleux (étranger) sera déclaré et traité comme interdit de territoire et expulsable. Cela lui sera appliqué s'il se présente en tant que citoyen des États-Unis pour obtenir des avantages en vertu de la loi fédérale, de la loi de l'État ou de la loi sur l'immigration.

Les seuls motifs invoqués contre l'irrecevabilité étaient lorsque

  • Chaque parent de l'étranger était ou est un citoyen des États-Unis
  • L'étranger a été résident permanent avant d'avoir atteint l'âge de 16 ans
  • L'étranger soupçonné d'être un citoyen américain d'une manière raisonnable tout en prétendant en être un

Une dérogation à la loi relative à l'interdiction de territoire d'un étranger peut être demandée si :

  • L'étranger demande une régularisation de son statut
  • L'étranger demande le statut d'asile/réfugié
  • L'étranger est un demandeur de légalisation
  • L'étranger est un demandeur d'enregistrement
  • L'étranger est un mineur immigré spécial cherchant un ajustement de statut

Si vous cherchez à étudier, travailler, visiter, investir ou migrer au Canada, parler à l'axe Y, la première société mondiale d'immigration et de visa.

Si vous avez trouvé ce blog intéressant, vous aimerez peut-être aussi…

L'UE prévoit un retour après les creux d'une pandémie

L'UE prévoit un retour après les creux d'une pandémie

Voyage de restauration de l'UE

Voyage de restauration de l'UE

De la fermeture à la reprise, les pays du monde espèrent revenir plus tôt des temps difficiles de COVID-19. L'UE a été le centre de la pandémie au cours des deux derniers mois. Après une période difficile d'efforts collectifs des États de l'UE pour contenir et éradiquer la pandémie, elle a commencé à tracer le chemin du retour à la normale.

Alors que d'importantes sommes de pertes économiques ont frappé les pays de l'UE, un retour coordonné et déterminé est inévitable. Bien sûr, la première étape sera l'ouverture des frontières entre les États de l'UE, puis au-delà. Cela signifiera que le transport va recommencer entre les frontières, dont le transport aérien sera une partie importante.

Le transport interétatique, tout comme la migration à l'étranger, a une grande importance économique et sociale. Mais encore une fois, alors que la pandémie se cache toujours dans le monde entier, un grand soin et une grande prudence ainsi qu'une grande discipline marqueront le succès de tout plan.

La commissaire européenne aux transports, Mme Adina Valean, a fait savoir que les lignes directrices pour la levée des restrictions de voyage seront définies d'ici la mi-mai. La stratégie de sortie ainsi annoncée sera néanmoins adoptée par les pays membres de l'UE considérant alors chacun de leurs états de santé.

Le facteur important dans l'ensemble de l'exercice de retour sera la participation harmonieuse des pays membres de l'UE. Les principales mesures pratiques prescrites pour chaque individu lors d'un voyage comprendront la distanciation sociale, l'hygiène, la désinfection et le port d'équipements de protection comme des masques. Ceux-ci seront extrêmement importants dans le cas du transport aérien.

Mme Valean n'a divulgué aucune date pour la mise en œuvre du plan. Elle s'est davantage préoccupée de la façon dont les pays membres de l'UE coordonneront leur travail en tandem. Elle pense à juste titre que sans un plan convenu d'un commun accord et une exécution harmonieuse, les résultats seront à peu près un contrecoup sur les fronts de la santé et de la politique.

Il existe cependant un consensus parmi les États de l'UE sur le fait que l'espace Schengen et ses frontières restent fermés jusqu'en septembre. Ils sont d'avis que l'ouvrir avant cela ne sera pas une sage décision. Le président français M. Emanuel Macron est un fervent partisan de cette suggestion. Il soutient le maintien de l'espace Schengen fermé aux citoyens et résidents non européens jusqu'en septembre.

Ainsi, lorsque l'UE se remettra enfin sur pied et que les programmes touristiques et le processus d'immigration reprendront, vous découvrirez une nouvelle expérience et un nouvel appel de l'UE.

Si vous avez trouvé ce blog intéressant, vous aimerez peut-être aussi…

Comment les projecteurs se tournent vers le Canada en matière d'immigration

Le Manitoba rejoint 132 candidats lors de son dernier tirage

Tirage au sort du Manitoba

Tirage au sort du Manitoba

Pour maintenir l'immigration au Canada, le Manitoba a effectué son tirage au sort des nominations provinciales le 23 avril 2020. En l'occurrence, 132 candidats ont été invités à postuler pour une nomination provinciale. Leur nomination provinciale viendra avec la résidence permanente. Les candidats ont tous été sélectionnés dans le bassin d'expression d'intérêt (EOI) du Manitoba. Il comprenait également 7 candidats Entrée express.

Le tirage au sort du 23 avril a lancé des invitations aux candidats dans les filières de

  • Travailleurs qualifiés à l'étranger
  • Les travailleurs qualifiés du Manitoba au Manitoba
  • Éducation internationale

Dans ces catégories, 1,808 2020 lettres d'avis pour postuler (LAA) ont été envoyées aux candidats à l'immigration jusqu'à présent en 2014. Le tirage au Manitoba a commencé en avril 88. Le dernier tirage était le XNUMXe depuis lors.

Volet Entrée express

Entrée express est le volet le plus identifié à Immigration Canada. Les candidats issus de ce volet sont classés selon un score du système de classement global (CRS). Le score est attribué en fonction de critères tels que l'éducation, l'âge, l'expérience professionnelle et les compétences linguistiques.

Les candidats qui obtiennent le score le plus élevé recevront des invitations à la résidence permanente au Canada. Avec une nomination provinciale, un candidat ajoutera 600 points à son score CRS original. Cela donnera une garantie efficace pour obtenir une invitation à présenter une demande (ITA) d'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC).

Les candidats à Entrée express qui ont obtenu une nomination provinciale du Manitoba via ce tirage avaient un ID Entrée express valide et un code de validation de demandeur d'emploi.

Travailleurs qualifiés dans le volet Manitoba

Le volet Travailleurs qualifiés du Manitoba offre un moyen d'obtenir la résidence permanente pour les travailleurs étrangers temporaires dans la province. Il s'applique également aux diplômés internationaux des établissements postsecondaires du Manitoba.

Les candidats admissibles doivent travailler au Manitoba. Ils doivent avoir un emploi permanent à temps plein nommé par un employeur de la province.

Le candidat sélectionné le moins bien classé lors du dernier tirage de ce flux a obtenu un score de 489 sur 1,000 XNUMX.

Travailleurs qualifiés à l'étranger

Les candidats sélectionnés dans le volet Travailleurs qualifiés à l'étranger ont été directement invités dans le cadre d'une initiative de recrutement stratégique. Cela peut inclure des activités de recrutement à l'étranger organisées par le MPNP. Cela se fait souvent en association avec des employeurs du Manitoba.

Le système de notation EOI du Manitoba est utilisé pour classer les candidats de ce volet. Lors du dernier tirage, ces candidats devaient obtenir un score de 714 ou plus pour être éligibles à un LAA.

Filière d'éducation internationale

Ce volet a des candidats avec des compétences recherchées invités par le biais du tirage au sort. Les sous-catégories impliquées dans ce flux sont :

  • Cheminement de carrière
  • Parcours de stage d'études supérieures
  • Pilote étudiant entrepreneur international

Le nombre d'AAL émis pour chacun de ces volets était le suivant :

Travailleurs qualifiés au Manitoba 93 AAL
Travailleurs qualifiés à l'étranger 25 AAL
Éducation internationale 14 AAL

Si vous cherchez à étudier, travailler, visiter, investir ou migrer au Canada, parler à l'axe Y, la première société mondiale d'immigration et de visa.

Si vous avez trouvé ce blog intéressant, vous aimerez peut-être aussi…

Comment les projecteurs se tournent vers le Canada en matière d'immigration

26 candidats invités en Ontario lors du dernier tirage des entrepreneurs

Tirage de l'Ontario

Tirage de l'Ontario

Dernièrement, des entrepreneurs internationaux ont eu l'occasion d'arriver au Canada. Immigration Canada a eu son dernier tirage d'entrepreneurs par l'Ontario le 22 avril 2020. Ce tirage avait 26 invitations à postuler (ITA) émises aux candidats. Ces candidats du Programme ontarien des candidats à l'immigration (POCI) ont été invités car ils étaient admissibles avec des notes allant de 132 à 200 points.

Les candidats éligibles à ce tirage avaient soumis leur manifestation d'intérêt (EOI) entre le 22 novembre 2020 et le 17 avril 2020. Il s'agissait du deuxième dans la catégorie des tirages d'entrepreneurs organisés par l'Ontario en 2020. Le premier a eu lieu le 26 février 2020 au cours duquel 20 candidats ont été invités. Leur score maximum était de 136. La fourchette des scores qui rendaient éligibles les candidats du tirage du 26 février était de 136 à 200.

En ce qui concerne le volet Ontario Entrepreneur, certains changements ont été introduits en juillet 2019 dans le contexte des exigences canadiennes en matière d'immigration. Ceux-ci comprenaient :

  • Réduction de la valeur nette requise de 1.5 million de dollars à 800,000 XNUMX $ pour les entreprises de la région du Grand Toronto (RGT)
  • Réduction de la valeur nette requise de 800,000 400,000 $ à XNUMX XNUMX $ pour les personnes à l'extérieur de la RGT
  • Réduction de l'investissement minimum requis de 1 million de dollars à 600,000 XNUMX $ pour les entreprises à l'intérieur de la RGT
  • Réduction de l'investissement minimum requis de 500,000 200,000 $ à XNUMX XNUMX $ pour les personnes à l'extérieur de la RGT
  • Réduction de l'expérience en affaires requise 36 mois au cours des 60 derniers mois à 24 mois au cours des 60 derniers

Exigences financières Ontario of Volet entrepreneuriat

Valeur Nette

  • Au cas où l'entreprise proposée se trouverait dans la RGT, la valeur nette minimale devrait être de 800,000 XNUMX $.
  • Si l'entreprise proposée se situe à l'extérieur de la RGT, la valeur nette minimale devrait être de 400,000 XNUMX $.
  • L'entreprise proposée est soit dans les communications numériques, soit dans l'IGT, avec une valeur nette minimale de 400,000 XNUMX $ partout dans la province.

Investissement et propriété

  • L'investisseur doit investir au moins 600,000 33 $ dans une entreprise ontarienne. L'entrepreneur doit posséder au moins XNUMX % de l'entreprise si elle est située dans la RGT.
  • L'activité proposée doit être soit dans les TIC, soit dans les communications numériques. Il devrait y avoir un investissement d'au moins 200,000 33 $. L'entrepreneur doit détenir au moins XNUMX % de l'entreprise, qu'elle soit située n'importe où dans la province.
  • Si l'entreprise est située à l'extérieur de la RGT, l'entrepreneur doit avoir un investissement d'au moins 200,000 33 $ et doit posséder au moins XNUMX % de l'entreprise.

Exigences non financières of Volet Entrepreneuriat de l'Ontario

  • L'entrepreneur doit créer deux emplois à temps plein pour les résidents permanents canadiens ou les citoyens canadiens dans l'entreprise dans la proposition si elle est située à l'intérieur de la RGT.
  • Pour une entreprise située à l'extérieur de la RGT ou une entreprise spécialisée dans les TIC ou les communications numériques, l'entrepreneur doit créer un emploi à temps plein.
  • L'entrepreneur doit avoir au moins 24 mois d'expérience dans une entreprise à temps plein au cours des 60 derniers mois. Il doit avoir occupé un poste à titre de propriétaire ou de cadre supérieur.
  • Le candidat doit avoir un minimum de NCLC 4 en anglais ou en français.
  • L'entrepreneur doit effectuer une visite pour explorer l'Ontario dans les 12 mois précédant le dépôt de la demande. Cela s'applique lorsque l'entrepreneur achète une entreprise existante en Ontario.
  • Le candidat doit être physiquement présent en Ontario pendant au moins 75 % du temps où il gère l'entreprise.

Si vous cherchez à étudier, travailler, visiter, investir ou migrer au Canada, parler à l'axe Y, la première société mondiale d'immigration et de visa.

Si vous avez trouvé ce blog intéressant, vous aimerez peut-être aussi…

132 candidats ont la chance de participer au tirage d'Entrée express au Manitoba

Comment les projecteurs se tournent vers le Canada en matière d'immigration

Comparaison de l'immigration USA Canada

Comparaison de l'immigration USA Canada

Il y a une courbe d'apprentissage que vous pouvez développer en observant la façon dont 2 pays étonnants gèrent l'immigration en ces jours de crise du COVID-19. Ces pays sont le Canada et les États-Unis.

Il est clair que l'immigration au Canada a gagné plus de félicitations que tout autre pays, selon toute probabilité, pour avoir maintenu ses activités d'immigration. Les États-Unis ont, au contraire, imposé des restrictions à la frontière mais ont marqué beaucoup moins lorsqu'il s'agit de lever les espoirs des aspirants migrants.

Le président américain, M. Donald Trump, a depuis le début exprimé son dégoût pour un grand nombre d'immigrants entrant dans le pays. Sur le scénario COVID-19, il a été catégorique en suspendant l'immigration aux États-Unis. Aux dernières nouvelles, il a cessé de délivrer des visas de résident (carte verte) aux migrants.

Le Canada, pour plus d'une raison, a fait de son mieux pour maintenir le processus d'immigration au Canada ouvert tout au long de la crise pandémique. Des immigrants qualifiés ont été invités dans le cadre de programmes d'immigration tels que les tirages Entrée express. Les perspectives que les migrants voient au Canada renforcent les capacités futures du Canada. Le mérite en revient également aux politiques d'accueil et axées sur les objectifs du pays. Il éclipse l'approche plus protectionniste et fermée des États-Unis en matière d'immigration.

Lorsque le président américain s'est donné beaucoup de mal pour interdire les voyages dans le cadre de son programme anti-immigration, le Canada en a profité. Pour les migrants du monde entier, le Canada semblait une destination idéale. Il disposait de toutes les infrastructures et opportunités qu'ils pouvaient rechercher. Cela est vrai pour tous les secteurs, que ce soit l'éducation, l'emploi, les affaires, les voyages ou la résidence.

Plutôt que de considérer les immigrants comme un problème, le Canada les considérait comme des contributeurs clés à la reprise et à la stabilité économiques. Cela a été envisagé avant COVID-19, aujourd'hui et pour l'avenir.

De la limitation des voyages transfrontaliers aux citoyens et aux résidents permanents et aux membres de leur famille immédiate, le Canada a étendu ses exemptions. Après le 26 mars 2020, le Canada a exempté tous les titulaires de permis de travail et de permis d'études qui avaient obtenu l'approbation avant le 18 mars 2020. Les travailleurs étaient destinés aux industries agricoles et alimentaires.

Dans les jours qui ont suivi le début du verrouillage du Canada, le gouvernement fédéral a effectué 6 tirages Entrée express. 11,270 XNUMX invitations ont été envoyées. Ces candidats ont été invités par le biais des programmes des candidats des provinces et des volets de la catégorie de l'expérience canadienne.

Les tirages se sont poursuivis au niveau provincial. Les provinces qui ont effectué des tirages sont l'Alberta, la Colombie-Britannique, le Manitoba et la Saskatchewan. Ils lancent tous des invitations depuis le 15 mars 2020.

Outre le visa de travail canadien, le pays présente également un scénario prometteur pour le démarrage d'entreprises. Le programme Start-up Visa cible les entrepreneurs suffisamment talentueux pour innover. Ils sont liés aux investisseurs du secteur privé du Canada qui les aideront à établir leurs entreprises.

Ces entrepreneurs en démarrage se verront également offrir la résidence permanente. Ils peuvent également demander un permis de travail avec le soutien de leur investisseur providentiel, incubateur d'entreprises ou fonds de capital-risque désigné basé au Canada. Ce serait avant qu'ils ne soient admissibles à la résidence permanente, avec leur entreprise en marche.

En silence et en toute confiance, le Canada se donne ainsi les moyens de devenir une plaque tournante d'opportunités que le monde se tournera vers.

Si vous avez trouvé ce blog intéressant, vous aimerez peut-être aussi…

Au milieu de la crise de la COVID-19, l'Î.-P.-É. demande des EOI aux candidats

91 travailleurs de la technologie invités au tirage du projet pilote de technologie de la Colombie-Britannique

pilote technique de la Colombie-Britannique

pilote technique de la Colombie-Britannique

La Colombie-Britannique (C.-B.) a mené un autre Tech Pilot avec son BC PNP Tech Pilot le 21 avril 2020. C'est encore un autre événement qui offre la possibilité de se rendre au Canada en matière d'immigration de relations publiques.

Le BC PNP Tech Pilot est mené par des agents d'immigration de la Colombie-Britannique pour accélérer le traitement des candidats immigrés au Canada. Ces candidats choisissent l'immigration au Canada pour atteindre la Colombie-Britannique pour travailler dans des professions technologiques clés. Ces professions sont en forte demande dans la province.

Les invitations sont envoyées aux candidats qui cherchent du travail dans l'une des 29 professions énumérées dans le secteur technologique de la Colombie-Britannique.

Lors du tirage du 21 avril, les invitations ont été envoyées via 4 volets du Programme des candidats de la Colombie-Britannique (BC PNP). Pour tous ces volets, la note minimale prescrite était de 85. Les volets concernés étaient :

  • Entrée express C.-B. – Travailleur qualifié
  • Immigration des compétences – Travailleur qualifié
  • Entrée express BC – Diplômé international
  • Compétences Immigration – Diplômé international

Au total, 91 invitations ont été envoyées aux candidats éligibles au tirage.

Le BC Tech Pilot ouvre une excellente occasion pour les travailleurs de la technologie possédant des compétences compétentes de travailler au Canada et de trouver leur place dans le pays. Les exigences suivantes sont stipulées par BC PNP Tech Pilot pour les candidats :

Les 29 professions considérées dans le cadre du programme BC PNP sont :

Code CNP Intitulé de votre poste
131 Gestionnaires d'opérateurs de télécommunications
512 Gestionnaires - édition, cinéma, radiodiffusion et arts de la scène
2131 Ingénieurs civils
213 Gestionnaires de l'informatique et des systèmes d'information
2134 Ingénieurs chimistes
2133 Ingénieurs électriciens et électroniciens
2132 Ingénieurs mécaniques
2175 Concepteurs et développeurs Web
2174 Programmeurs informatiques et développeurs de médias interactifs
2173 Ingénieurs et concepteurs logiciels
2172 Analystes de bases de données et administrateurs de données
2171 Analystes et consultants en systèmes d'information
2147 Ingénieurs informaticiens (sauf ingénieurs logiciels et concepteurs)
2221 Technologues et techniciens en biologie
2243 Techniciens et mécaniciens d'instruments industriels
2242 Techniciens de service électronique (équipement ménager et professionnel)
2241 Technologues et techniciens en génie électrique et électronique
2283 Techniciens en test de systèmes d'information
2282 Techniciens d'assistance aux utilisateurs
2281 Techniciens de réseau informatique
5125 Traducteurs, terminologues et interprètes
5122 Editeurs
5121 Auteurs et écrivains
5227 Soutenir les professions dans les domaines du cinéma, de la radiodiffusion, de la photographie et des arts de la scène
5226 Autres professions techniques et de coordination dans les domaines du cinéma, de la radiodiffusion et des arts de la scène
5225 Techniciens en enregistrement audio et vidéo
5224 Techniciens de diffusion
6221 Spécialistes des ventes techniques - commerce de gros
5241 Graphistes et illustrateurs

 

Invitations données

Janvier

Février

Mars

    Avril

Sous-classe 189 (Visa indépendant)

1000

1000

1750

       50

Sous-classe 491 (Parrainé par la famille)

300

500

300

       50

Total

1300

1500

2050

      100
Candidats ayant reçu des nominations des gouvernements des États et territoires en mars 2020.
Sous-classe 190 (parrainée par l'État) — En mars 2020

1015

Sous-classe 491 (Parrainé par région) — En mars 2020

763

Total           1778
Candidats ayant reçu des nominations des gouvernements des États et territoires du 1er juillet 2019 à la fin mars 2020.
Visa désigné par les compétences (sous-classe 190)

8546

Visa régional (provisoire) de travail qualifié (sous-classe 491)

2199

Total 10745

 

Le candidat qui obtient une nomination provinciale sera effectivement sélectionné dans le cadre du système Entrée express Canada. 600 points supplémentaires du système de classement global (CRS) seront ajoutés au score actuel.

Si vous cherchez à étudier, travailler, visiter, investir ou migrer au Canada, parler à l'axe Y, la première société mondiale d'immigration et de visa.

Si vous avez trouvé ce blog intéressant, vous aimerez peut-être aussi…

La Colombie-Britannique invite 271 candidats qualifiés pour les relations publiques

L'Alberta fait baisser les scores de CRS à chaque tirage

L'Alberta tire en avril CRS

 

L'Alberta tire en avril CRS

La baisse des scores du Système de classement global (SRC) a rendu l'immigration canadienne attrayante aux niveaux fédéral et provincial. Bien que ce soit le bon moment pour les aspirants qualifiés de tracer leur route vers le Canada, cela aide également énormément le Canada. Le besoin de travailleurs qualifiés dans différentes provinces du Canada maintient le processus même pendant la crise de la COVID-19.

La province canadienne de l'Alberta a été un acteur majeur sur la scène de l'immigration provinciale. En avril 2020, la province avait effectué 2 tirages du Programme des candidats des provinces (PNP) dans lesquels le score CRS minimum requis était de l'ordre de 300. Cela a été un point de motivation majeur pour ceux qui souhaitent travailler au Canada et s'y installer.

L'Alberta Immigrant Nominee Program (AINP) a effectué des tirages PNP récemment les 1er et 14 avril. Lors du tirage du 1er avril, 120 candidats ont été invités pour une nomination provinciale. Le score CRS requis était de 381. Lors du tirage du 14 avril, 200 candidats d'Entrée express ont été invités à postuler pour une nomination provinciale de l'Alberta. Lors de ce tirage au sort, le score CRS requis est descendu à 353 points.

Les candidats du tirage du 1er avril devaient avoir leur profil dans le bassin fédéral Entrée express. Ils n'avaient pas besoin d'une offre d'emploi pour pouvoir être invités.

Une nomination provinciale rapportera au candidat 600 points CRS supplémentaires par rapport au score actuel. Ils obtiendront donc une invitation à présenter une demande (ITA) garantie pour la résidence permanente au Canada. Cela sera appliqué lors d'un prochain tirage d'Entrée express fédéral.

Avec Entrée express, le Canada gère les demandes pour 3 programmes d'immigration fédéraux à savoir :

  • Programme des travailleurs qualifiés (fédéral)
  • Programme fédéral des métiers spécialisés
  • Catégorie de l'expérience canadienne

Après la mise en œuvre des mesures de prévention de la COVID-19 au Canada le 18 mars, les tirages Entrée express invitent des catégories spécifiques de candidats. Ces candidats appartenaient à la catégorie de l'expérience canadienne et ceux qui ont obtenu une nomination provinciale par le biais de la PC de l'Alberta système.

Les candidats du volet Entrée express de l'Alberta doivent avoir une expérience de travail dans certaines catégories d'emploi. Ces professions correspondent aux priorités de diversification et de développement économique de l'Alberta. La priorité est donnée aux candidats qui ont :

  • un diplôme obtenu dans un établissement postsecondaire au Canada accompagné d'une offre d'emploi valide,
  • un emploi offert et/ou une expérience de travail en Alberta, ou
  • un parent, un frère ou un enfant résidant déjà en Alberta

Jusqu'à présent, en 2020, la province a distribué 1,207 XNUMX invitations, qui ont toutes été adressées à des candidats d'Entrée express. Les choses s'améliorent vraiment ces jours-ci dans cette scène, comme l'indique le score CRS inférieur observé à chaque nouveau tirage.

Si vous cherchez à étudier, travailler, visiter, investir ou migrer au Canada, parler à l'axe Y, la première société mondiale d'immigration et de visa.

Si vous avez trouvé ce blog intéressant, vous aimerez peut-être aussi…

La Colombie-Britannique invite 271 candidats qualifiés pour les relations publiques

Le dernier cycle de Canberra Matrix invite 171 candidats

Tirage au sort de la matrice de Canberra

Tirage au sort de la matrice de Canberra

Si vous souhaitez travailler et vivre dans le Territoire de la capitale australienne (ACT) de Canberra, vous devrez vous qualifier dans le système de notation utilisé par ACT. En tant que l'une des villes les plus animées d'Australie, de nombreux migrants arrivent dans le pays grâce au visa de travail ou de résident australien de l'immigration.

Canberra est un grand favori de ces migrants car elle offre des opportunités incroyables pour une belle vie en termes de :

  • Une éducation de qualité
  • Emploi incroyable
  • Le logement abordable
  • Environnement multiculturel

Les travailleurs qualifiés étrangers arrivent à Canberra, comme dans tout autre État ou ville d'Australie, par le biais de nominations. Ces travailleurs seraient admissibles à demander la résidence permanente. Les demandes de nomination sont envoyées à l'autorité fédérale de l'immigration. Cet organisme est le ministère de l'Intérieur (DHA). L'une des 2 catégories de visas est traitée ici, à savoir la sous-classe 190 pour les candidats qualifiés ou la sous-classe 491.

Le dernier cycle de Canberra Matrix a eu lieu le 21 avril 2020. 171 candidats ont été invités lors du cycle à demander le parrainage de l'État. Ils relevaient de la classe de nomination ACT 190. Toutes les matrices soumises avaient de 95 à 70 points.

Aucune invitation n'a été émise dans la nomination ACT 491. Cela était dû à la présence d'un nombre suffisant d'applications de la sous-classe 491 dans la file d'attente. Ces candidatures devraient être prises en compte dans l'attribution mensuelle de mai 2020 des places de nomination de la sous-classe 491.

Dans la sous-classe 190 des candidats qualifiés, les travailleurs qualifiés nommés peuvent vivre et travailler en Australie avec une résidence permanente. Ils peuvent travailler et étudier n'importe où en Australie. Ils peuvent également parrainer des parents éligibles à la résidence permanente en Australie. Le titulaire du visa peut éventuellement devenir citoyen australien.

La sous-catégorie 491 de travail qualifié régional (provincial) est un visa provisoire. Il est destiné aux travailleurs qualifiés qui envisagent de vivre et de travailler dans la région australienne. Avec ce visa, ils peuvent rester en Australie pendant 5 ans. Ils sont autorisés à travailler, vivre et étudier dans une zone régionale désignée en Australie. Ils sont également autorisés à voyager vers et depuis le pays un certain nombre de fois. La seule condition est que le visa n'ait pas dépassé sa période de validité.

Si vous cherchez à étudier, travailler, visiter, investir ou migrer au Canada, parler à l'axe Y, la première société mondiale d'immigration et de visa.

Si vous avez trouvé ce blog intéressant, vous aimerez peut-être aussi…

L'Australie donne une chance de rêve à 100 candidats à la migration